Guy Leroy, soldat du maquis de Saint Gengoux le national

                      

           Guy Leroy, soldat du maquis de St Gengoux le national

 

  Guy Leroy est né le 15 Janvier 1922 à Viroflay (78). Jeune F.F.I lors de la

 seconde guerre mondiale, blessé, il fût sauvagement assassiné par l'ennemi

 le 4 Septembre 1944 à Laives alors qu'il n'avait que 22 ans.

 → médaille militaire, croix de guerre avec palmes, médaille de la résistance.

 

   Journée du 4 Septembre 1944 :

  " A laives, les maquisards de St Gengoux trouvent l'ennemi installé devant eux,

    la bataille est dure, les allemands font preuve de cruautés : Ils fusillent 17 otages

    et incendient des maisons."

 

   " L'action commença à l'aube naissante. Le combat devint général et se poursuivit

   toute la matinée. L'ennemi très avantagé par le nombre parvint a nous rejeter hors

   de Laives.

   Parmi les blessés, Leroy refusa de se faire évacuer pour ne pas retarder ses camarades

   et les faire prendre. Il fût sauvagement achevé par l'ennemi."

 

  " Le 4 Septembre, les allemands, venus en force, avaient obligé les maquisards à abandonner

  le village de Laives où ils avaient tenté de prendre position pour libérer Sennecey le Grand.

  Un jeune F.F.I, Guy Leroy qui, blessé, n'avait pu fuir, fût égorgé, puis la chasse aux habitants

  commença."

 

  Son nom figure sur le monument aux morts de Savigny sur Grosne et sur le monument aux SAS,

  résistants et fusillés de Sennecey le Grand.

 

 

 

 

 

 

 sources : livres " de St Gengoux à Châlon ", " Le maquis de Corlay ",

                " La seconde guerre mondiale en Saône et Loire".

( Merci à Mr Jean-Pierre Poisot de Sennecey le Grand pour la photo de Mr Leroy)

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site