la découverte

 

 

                                                 

 

La découverte :

La dévotion à la vierge résulte d'un fait prodigieux raconté en 1647 par Jacques Severt, archidiacre de Mâcon,

qui s'est passé sur la colline de Notre Dâme, au bois de la cour peu éloigné du château 

" Pendant l'épiscopat d'Etienne Hugonet, l'an 1453, un noble écuyer, seigneur de la paroisse de Savigny,

  chassant avec ses amis dans une forêt voisine, aperçut un écureuil et se mit à sa poursuite.

  Le petit animal gravit le premier arbre qui s'offrit à lui. Les chiens ne pouvant le suivre, aboient pour

  appeler leur maître. Celui-ci arrive et voit l'écureuil s'éfforcer d'entrer dans un trou fort étroit, au dessus

  du tronc de l'arbre. Le seigneur de Savigny parvint à le saisir et le mît en liberté.

  Il regarde ensuite dans le trou et y voit un fragment de statue. Etonné de trouver une oeuvre peinte

  de main d'homme dans l'intérieur d'un arbre, il désire la voir toute entière.

  L'ouverture, qu'il élargit, lui permet de considérer une statue exécutée en bois et peinte de diverses couleurs.

  C'était une belle image de la bienheureuse Vierge Marie qui avait un pied et demi de hauteur.

  Accourus à la voix du seigneur de Savigny, les chasseurs partagent son étonnement, emportent avec respect

  cette image miraculeuse et se demandent où ils doivent la placer. Les uns proposent de la confier à Mellegyse

  ( dîte aussi Meletine), noble épouse du seigneur, héritière du château et de la terre de Savigny, et très dévouée

  au culte de la Sainte Vierge. Les autres désirent que la statue soit donnée à l'église paroissiale.

  D'autres enfin demandent que l'on construise une chapelle au point le plus élevé de la forêt et sur la place même

  de l'arbre dans le tronc duquel on avait trouvé la Ste image. Ce dernier projet ayant été approuvé et

  Etienne Hugonet, évêque de Mâcon, vint consacré cette chapelle sous l'invocation de Notre Dâme de Grâce.

  Sur l'autel, fût placée la statue miraculeuse qui était remarquable par la variété de ses ornements.

  On y vint par dévotion de tous les pays voisins."

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site